NOUS REJOINDRE

 

Description du métier

L’expert automobile apprécie les dommages subis lors d’un accident, recherche les causes du sinistre, détermine les responsabilités techniques éventuelles et joue un rôle d’arbitre en cas de conflit entre les parties impliquées.

Il vérifie que les véhicules sont aux normes de sécurité et il conseille les clients qui le sollicitent pour la vente et l’achat d’un véhicule d’occasion. Lorsqu’il est désigné par un tribunal, l’expert peut avoir à évaluer le montant des préjudices matériels subis.

L’expert automobile maîtrise non seulement la technique automobile, mais il doit aussi connaître la législation en matière d’assurance, de responsabilité, de code de la route, être au courant de la valeur d’un véhicule pour évaluer le montant des dégâts et la durée des réparations.

Beaucoup de travail administratif, certes, mais il est indispensable d’avoir le sens des contacts humains et une bonne dose de psychologie pour exercer ce métier. Il doit établir de bonnes relations entre le réparateur, le sinistré, la compagnie d’assurances et mettre tout le monde d’accord sur le montant des réparations.

C’est donc aussi un médiateur. Il doit être disponible parce que le sinistré veut toujours que sa voiture soit réparée dans les plus brefs délais. Il peut être appelé à tout moment sur les lieux d’un accident.

 

Etudes et formations pour devenir Expert / Experte automobile

 

Pour exercer en tant qu’expert automobile il faut obtenir le Diplôme d’Etat d’expert automobile (DEA). Niveau III (bac+2).

Une expérience professionnelle d’un à trois ans dans les domaines de l’automobile et de la réparation est indispensable pour accéder à ce métier.

La durée de cette expérience est fonction du diplôme de départ : 3 ans pour les titulaires d’un bac général ou d’un bac professionnel ; 1 an pour les titulaires d’un BTS/DUT. La durée de la formation est de 2 ans. Les titulaires d’un diplôme d’ingénieur sont dispensés de certains enseignements.

Les professionnels qui ne sont pas diplômés peuvent effectuer une VAE.

Le DEA se compose de 3 unités d’épreuves (A, B et C en fin d’études)

L’obtention du diplôme d’expert automobile n’est effective qu’après un stage de deux ans rémunéré chez un expert automobile déjà en exercice.

Quelques diplômes peuvent se révéler utiles tant dans la vente que dans la technique :

  • Bac pro réparation des carrosseries
  • Bac pro maintenance de véhicules automobiles, option voitures particulières
  • BTS après-vente automobile, option véhicules particuliers
  • DUT génie électrique et informatique industrielle.

CANDIDATURE SPONTANEE

Envoyez votre candidature par email